Livres numériques

Retour aux livres numériques
Bifurquer

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Titre 5
Copyright 6
Lettre de Jean-Marie Gustave Le Clézio à Bernard Stiegler 7
Lettre de Hans Ulrich Obrist et Bernard Stiegler à António Guterres 11
L'avertissement 15
Introduction. Décarbonation et déprolétarisation 21
1. Vue d'ensemble 21
2. Le Collectif Internation et l'Association des amis de la génération Thunberg 24
3. Le contexte « onusien » 26
4. Penser le rôle du travail dans l'ère Anthropocène avec Alfred Lotka 28
5. Désintoxiquer l'économie industrielle : l'économie contributive 32
6. La revalorisation du travail est la revalorisation du savoir 34
7. Lutter contre l'anthropie 38
8. La notion d'internation et les échelles de localité 39
9. Guerre et paix économiques 41
10. Localités urbaines et commerces humains dans le devenir computationnel 44
11. L'adresse à António Guterres : une méthode pour sortir de l'enfer qui vient 47
12. Territoires laboratoires et recherche contributive. Plan de l'ouvrage 48
13. Questions et problèmes aporétiques de la localité 51
14. L'avenir selon Bergson 55
Chapitre premier. Anthropocène, exosomatisation et néguentropie 57
15. Économie industrielle, savoirs scientifiques, technologie et ère Anthropocène 57
16. Les relations entre savoirs et techniques : survol historique du point de vue industriel 58
17. Science du vivant et théorie de l'entropie – du XIXe au XXe siècle 60
18. Le XXe siècle et la théorie de l'information 62
19. La dénoétisation digitale comme « fin de la théorie » dans l'ère Anthropocène 65
20. Entropie thermodynamique et néguentropie biologique 67
21. La biodiversité, les situations anthropiques dans l'Anthropocène et la nouveauté anti-entropique 71
22. La noodiversité et l'anti-anthropie 75
23. Principes, droits et faits 78
Chapitre deux. Localités, territoires et urbanités à l'âge des plateformes et confrontés aux défis de l'ère Anthropocène 81
24. Nouvel âge de l'urbanité, nouvelle révolution urbaine 81
25. Reconsidérer la ville digitale selon deux scenarii alternatifs 83
26. Au-delà de l'opposition entre la machine et le vivant : l'urbanisation comme processus d'organogenèse exosomatique 85
27. Technologies de scalabilité et économies d'échelle dans les localités urbaines réticulées 88
28. La ville, représentation sociale de l'organisation industrielle et économique de la société 92
29. La nouvelle morphogenèse urbaine 95
30. La nouvelle division du travail et la bataille pour ou contre le contrôle du nouveau génie urbain 97
31. Vers des conventions collectives territoriales et de nouvelles formes d'intelligence urbaine : enjeux de l'urbanité contributive 100
32. Plateformisation de la ville : infrasomatisation et dépréciation du minding et de la démocratie 103
33. Smartness et spéculation 106
34. Souveraineté technologique, vide politique et nouveau génie urbain 108
35. Intelligence urbaine ou surveillance automatisée ? 110
36. Économie contributive, recherche contributive et plateformes locales 112
37. Des communautés de savoirs territoriaux mises en réseau par la noétisation 114
38. Sobriété et égalité énergétique : des villes durables et résilientes en situation d'avenir incertain 115
39. BIM, CIM (City Information Modeling) et design contributif 118
40. Rappel sur la morphogenèse de la ville industrielle 120
41. Infrasomatisation et BIM comme possibilités d'un féodalisme digital 123
Chapitre trois. Économie contributive, processus territoriaux de capacitation et nouvelles modalités comptables 127
42. Introduction 127
43. Repenser le travail : l'ouvrage au-delà de l'emploi 130
44. Repenser la richesse : la valeur pratique (et anti-anthropique) des savoirs 132
45. Définition du revenu contributif 134
46. La mise en œuvre progressive du revenu contributif 137
47. Précision méthodologique quant à la généricité de la méthode 137
48. L'enquête de terrain 140
49. La mise en œuvre de chantiers de capacitation 141
50. Scénarisation, puis labellisation par l'IGEC 142
L'IGEC 143
51. Système d'information, délibérations et méta-délibérations pour la gouvernance d'un commun territorial 144
52. Richesse, calculs et comptabilités 146
53. Échelles de valorisation et revenu contributif 149
54. Un nouveau modèle face à la mécroissance 151
55. Conclusion : valoriser les localités au sein d'une nouvelle macroéconomie adoptant les perspectives comptables ouvertes par l'Union européenne, et par les Nations unies 154
Chapitre quatre. Recherche contributive et sculpture sociale de soi 157
56. Finalités premières de la recherche contributive 157
57. La nécessité de constituer des territoires laboratoires réticulés 160
58. Recherche contributive et digital studies 161
59. Disruption, gouvernementalité algorithmique comme « sculpture antisociale » et permaculture noétique 164
60. Sculpter, jardiner, cultiver la mémoire au XXIe siècle 166
61. La sculpture anti-sociale et la data economy comme platuniformisation 168
62. Six raisons pour réinventer les savoirs et déprolétariser : vers un nouveau contrat noétique 171
63. Le design de nos existences et les études digitales 173
64. L'engagement artistique dans la recherche contributive – dans le sillage des nouveaux commanditaires et de François Hers, de Robert Smithson, du Black Mountain College et des Alcooliques anonymes en contexte digital réticulaire 175
Chapitre cinq. Internation et nations 179
65. Introduction et rappels 179
66. Résumé du chapitre 181
67. Nations, globalisation, internationalisme et internation 183
68. Internation et technosphère 185
69. La souveraineté sur l'échelle des localités dans la technosphère 187
70. L'entropie institutionnelle et la remondialisation de la technosphère : questions de physique sociale 189
71. Contradiction des états de fait et projection d'un nouvel état de droit 192
72. L'aporie de la localité 194
73. Esprits, matières, localités, fûdo 198
74. Les fondements de la « supériorité » 202
75. Welfare, suprématie et « Trente Glorieuses » 205
76. Les effets de la prolétarisation et l'avenir de la puissance publique dans l'ère Anthropocène 206
77. Nouvelle supranationalité et nouvelle souveraineté 209
78. Réhabiliter la raison et son mystère par la reconstitution des communautés de savoirs 210
Chapitre six. Internation et institutions 213
79. Évolutions du processus d'individuation de référence jusqu'à Einstein 213
80. La nouvelle Internationale de la science 215
81. À propos de l'Europe et de la performativité du récit 218
82. Les institutions comme exorganismes complexes 221
83. Le métabolisme institutionnel 223
84. Métabolisme et anabolisme dans les exorganismes complexes supérieurs. De Newton à Whitehead et Lotka 226
85. De Newton à Bergson - les institutions comme pansements des apories de la lutte contre l'entropie 229
86. Combattre la casse : l'institution comme métastabilisation et disruption de la disruption 231
87. Cinq principes pour des institutions métastables nourries de controverses transdisciplinaires 234
Chapitre sept. Design contributif et technologies numériques délibératives : vers une générativité sociale dans les sociétés automatiques 239
88. Le nouveau contexte industriel : des usages aux pratiques 239
89. Design contributif et digital studies 243
90. Ville ouverte, design territorial et éthique de la coopération 246
91. Ville ouverte, design territorial et éthique de la coopération 247
92. Calculabilité du social et destruction de la noodiversité 249
93. Penser et engendrer sens et signification au-delà de la théorie de l'information : vers des plateformes de contributions délibératives 251
94. Délibérations et interprétations incalculables au sein des communautés de savoirs et l'avenir du world wide web 254
95. Exemples de technologies contributives 256
Chapitre huit. Êthos et technologies 263
96. Reconsidérer l'éthique du point de vue de la technosphère 263
97. Quatre conditions de possibilité pour l'éthique dans le XXIe siècle 266
98. Usages et mésusages de l'abstraction 272
99. « Tout cela ne va pas » Abstraction, localités, noodiversité 274
100. Êthos et algorithmes. Significations ancienne et moderne de l'êthos 277
101. Êthos, algorithmes et temporalité 280
102. Êthos, automatisation et êthos comme « mode de relation à l'égard de l'actualité » 283
103. La réinvention techno-logique de l'éthique 285
104. Êthos, localité, principes et valeurs 288
105. La technodiversité 290
106. Comment vivre bien avec les animaux et 10 milliards de gens à nourrir en 2050 ? 293
Chapitre neuf. La désintoxication planétaire et la neurobiologie de l'effondrement écologique 299
107. Société addictogène et adaptation au stress 299
108. Addiction, entropie et micromondes 301
109. Dérèglement du système dopaminergique, délocalisation et consommation 303
110. Ce que signifient ici les mots pharmaka, anthropie et santé 305
111. Histoire dopaminergique du capitalisme industriel et de la prolétarisation 308
112. L'Anthropos de l'Anthropocène 310
113. Anesthésie et destruction 313
114. Culture, dopamine et attention 314
115. Biologie de l'attachement et genèse dopaminergique de l'esprit 316
116. Le néolibéralisme comme système hyperdopaminergique 319
117. Capitalisme et dépendance 322
118. La révolution conservatrice du consumer capitalism 324
119. Colonialisme, guerre de l'opium et adaptation forcée 326
120. Mondialisation et dopamine 327
121. Sphères, bulles, écume 329
122. Les effets symptomatiques de sevrage planétaire 331
123. Toucher ou ne pas toucher le fond (rock bottom) 333
124. Aux origines du mouvement des Alcooliques anonymes – la thérapie contributive 336
125. Le groupe thérapeutique – therapeia et philia 338
126. La mère de toutes les situations critiques 340
Chapitre dix. Carbone et silicium 343
127. Introduction. Aporie de la soutenabilité et point aveugle 343
128. Sur la notion de critique « élémentaire » 347
129. La division des technologies du XXIe siècle 352
130. Carbon technologies. Le feu du Paléolithique à l'ère Anthropocène 354
131. Silicon technologies 355
132. Les technologies rétentionnelles et le capitalisme industriel de production 357
133. À propos de la vision d'une nation constituée d'un milliard trois cents millions de consommateurs mondiaux 360
134. Les technologies protentionnelles et le capitalisme hyper-industriel de consommation 365
135. Les silicon technologies et le capitalisme ultra-industriel des plateformes algorithmiques 367
136. L'antipolitique du populisme ultra-industriel dans l'Entropocène 369
137. À propos de la cristallisation des palais de cristal 371
138. Réinventer l'économie comme science de la lutte contre l'entropie dans l'exosomatisation 374
139. Pour une théorie générale de l'entropie 378
140. Pour une nouvelle critique de la gouvernance mondiale 380
Postface. L'inscription territoriale des lois 383
I - Habiter le monde : l'institution des territoires 388
II - Globaliser le monde : la déterritorialisation des lois 395
III - Redessiner le monde : le sens de la mesure 408
Vocation de l'association des amis de la génération Thunberg 413
Membres fondateurs 414
Table 417
Présentation 429
Achevé de numériser 430

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: Filigrane 17,99€

  • EPUB

    Protection: Filigrane 17,99€