Livres numériques

Retour aux livres numériques
Morceaux réfléchis. Écrits ...

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Présentation 2
Morceaux réfléchis, Écrits 1977-2011 2
Titre 5
Remerciements 9
Se projeter - Préface de Jacinto Lageira 11
2011 - En liste 18
2011 - Morceaux réfléchis. Éclaircissements, reprises et développements. 21
1977 – Plâtre 123
1977 - Incise 124
1977 - Ajouter quelque chose au regard quotidien 125
Notes de l’année 1978, extraits 126
1978 126
Jeudi 25 mai. 126
21 septembre 1978. 126
Sans date précise 127
Sans date précise 127
Sans date précise 128
Sans date précise 128
Sans date précise 128
Strasbourg, le 29 octobre 1978 128
Sans date précise 130
Sans date précise 132
Sans date précise 132
Sans date précise 132
1979 - Aveu 134
1979 – Phrases froissées 135
1979 - RÉSUMÉ EN 300 MOTS 137
1979 - Hennissement frénétique 143
1981 - Avec et multiple 144
1981 - Quelques vieux poèmes annotés une trentaine d’années plus tard 147
1983 - Sur quelques-unes de mes actions (ou performances) de 1979 à 1983 162
Sans titre. 1979 162
Sans titre. 1979 162
5 sons, 5 mouvements (Les voyelles). 1980 162
4 sons, 4 mouvements (Circuit fermé). 1980 163
Parloir (La mise au carreau). 1980 163
Discours aller-retour. 1980 163
Page 80 (version sacrifice). 1980 163
Règle du jeu. 1981 164
Direct (prises de vue). 1981 164
Nature morte. 1981 164
Page 80 (le lecteur) 165
1981 165
Vor oder hinter. 1981 165
Que peut-on dire du monde ?. 1981 165
Discours-parcours. 1981 166
Jeter les phrases. 1981 166
À dire à haute voix. 1981 166
Lieu commun / mémoire. 1981 166
Dictio, l’acte de dire. 1982 167
Dire (ct), etc.. 1982 167
L’homme qui marche (version longue). 1982 167
L’homme qui marche (version courte). 1982 168
Respiration. 1982 168
Sans titre. 1982 168
Sequana (mise en Seine 82). 1982 169
Impossibilité, ou l’homme qui régit. 1982 169
Monte-charge (FM 104, presque). 1983 169
Échelle (FM 104, presque). 1983 170
FM 104. 1983 170
1983 - Température 171
1983-1987 - Notes, éclairages 174
1983. Sur les Huit tables éclairées de Chalon 174
1983. Sur le Carrelage 175
1984. Sur les Portes de Villeurbanne et de Dijon 176
1985. Sur le passage des Portes aux Pyramides, Paris, Belfort 177
1985. Sur la Perspective, prise au pied de la lettre, Paris 179
1985. Lettre à Christian Besson, extrait 181
Sur la Vitrine de l’ARC, Paris 181
1986. Sur Une et trois portes, Paris 182
1986. Sur la Pyramide éclairée éclairante, Saint-Étienne 184
1986. Sur l’Hommage au sol et au mur, Montréal 185
1986. Sur les trois vitres d'en face 186
1987. Sur les Morceaux choisis, Paris 187
1986 - Éclairages 188
1987 - Où est l’ambiguïté ? 192
Remarques sur les « empreintes de pinceau n°50 répétées à intervalles réguliers de 30 cm » de Niele Toroni. 192
1988 - Quelques questions sur l’acte de citation 200
1. Qu’est-ce que citer ? 200
2. Mais revenons à l’histoire 201
1989 – La lanterne inversée 205
1989 - L’éclairage est un acte d’exposition 207
1990 – Comme le vide du moyeu 212
I 212
II 212
1990 - Rappel 214
1992 – Un faisceau de fonctions 217
1992 - Un faisceau de fonctions 219
1. Petite mise au point de départ 219
2. Les différentes fonctions d’une œuvre 220
3. Éclairage particulier 225
1993 - Notes sur dix ans d’éclairage 235
Plombs d’axe, 1983 236
Huit tables, 1983 236
Carrelage, 1983 237
Miroir, 1984 237
Double porte, 1984 et Petite et grande portes, 1984 237
Porte A n° 1 (Porte à l’escalier), 1984 238
Pyramide, 1985 238
Pyramide éclairée éclairante, 1986 238
Hommage au mur, 1986 239
Carré de lumière projeté sur un mur blanc, 1986 239
Du plan, du volume et de la lumière (procession), 1987 239
Poursuite au mur A + A + A, 1987 240
Les compléments (deux demi-poursuites) n° 1, 1987 240
La lanterne inversée, 1988 240
Sous le plafond (sur le sol exactement), 1988 241
Poursuite au mur, calage haut-bas A n° 1, 1988 241
Poursuite au mur, fragmentée sur deux plans, 1989 241
Poursuite en angle, mi-rasante mi-frontale C n° 1, 1990 242
Passage obligé, 1990 242
Suite sur un mur pour trois projecteurs à découpe, 1991 242
Suite de quatre pour cinq, 1991 242
Suite de quatre passages obligés, 1992 243
Suite sur trois des sept fenêtres, 1992 243
La moitié, 1992 243
Duo au sol, 1993 243
1994 - Éclairer, projeter, parcourir 245
I. Éclairer 245
Il. Éclairer, projeter 246
III. Éclairer, projeter, parcourir 249
1996 - Dispositions, situations et réalisations en art et en architecture 253
0. Catégories et processus d’appréhension de la réalité 253
1. Art et architecture, deux activités productrices d’œuvres : formes, artefacts et signes à la fois 255
1.1. Spécification et signification 255
1.2. Œuvres, localisations, statuts et fonctions 256
1.3. Le constructible, le montrable et le visible 257
2. Des processus sémiotiques à trois pôles : dispositions, situations et réalisations 259
2.1. Approche sémiotique et approche écologique 259
2.1.1. L’approche écologique 260
2.1.2. L’approche sémiotique 261
2.2. Dispositions, situations et réalisations 262
2.2.1. Les nécessités évolutives et sans fin des interprétants 262
2.2.2. Conjugaison des approches sémiotique et écologique 264
3. Quelques traits communs de l’art et de l’architecture 265
3.1. Les œuvres d’art et d’architecture ne sont pas des tautologies 265
3.2. Elles sont des signes conventionnels tendant à être existentiels et affirmatifs 266
1997 - L’éclairage comme phénomène, acte et signe d’exposition 270
1998 - Des éclairages à l’échelle humaine 274
1998 - La poétique de l’éclairage comme œuvre d’art. Sur l’événement, l’acte et le signe d’exposition lui-même 277
1999. En six mouvements, au moins 293
2001 - Le bon usage de la lumière 298
2001 - Sumbolon 309
2002 - Noyau, enveloppe ou processus ? Remarques sur la situation, l’éclairage et l’œuvre d’art – et sur le fond, la forme et l’usage 312
2002 - La caverne revisitée, ou voir, agir, comprendre : revisiter… 328
La vision et la lumière dans l’Antiquité et aujourd’hui 330
La Caverne revisitée 335
Le récit de Platon se développe en plusieurs séquences 335
Des éclairages comme œuvres d’art 341
Les relations entre la vision ou la lumière et l’âme, l’esprit, la conscience ou la connaissance, voire la vérité… 356
Le fait et la façon de montrer… ce qui est là 364
2003 - Ce qui est là devant mes yeux 370
0. 370
1. Mais rentrons dans le vif du sujet 371
Venons-en maintenant au contexte d’exposition d’une œuvre 374
Portons désormais notre attention sur le « couple » artiste/regardeur 375
2. Mais revenons à ces notions de « public » et de « sémiotique » 376
Si une œuvre possède un statut sémiotique, qu’est-ce que signifie, ici, « sémiotique » ? 377
Précisons quelques points à propos de la question du langage 378
3. 381
2004 - Définir l’art : pour quelles raisons ?. Pouvons-nous échapper à une définition en matière d’art ? Mais pour quelles raisons aurions-nous besoin de définir l’art ou quoi que ce soit d’autre, du reste ? 390
Définition nominale et définition réelle 393
Les trois sortes d’indéfinissables : les individus, les choses sensibles et les genres suprêmes 393
Abréviation, définition et compréhension 394
Le verbe « définir » et le nom commun « définition » 397
Définir par une phrase objectivée, circonstanciée et pertinente 398
Symptômes et critères 400
Ce qui se dit et ce qui se fait 403
Conclusion 405
2005 - Révéler, prélever, créer ? 410
17 379 410
17 380 411
17 381 412
17 382 413
17 383 417
17 384 419
17 385 420
17 838 421
17 839 422
17 840 423
17 841 423
17 842 424
17 843 426
17 844 427
2005 - Liminaire : quelques éclairages et beaucoup de questions 431
2005 - Qui fait quoi et pour qui : où, quand, comment, avec quoi, pourquoi et pour quelles raisons, etc.? 436
2005 - L’éclairage : comme exposition, œuvre d’art ou thérapie ? 471
2006 - Trois éclairages témoins 492
2006 - Trois notes numérotées 495
14 455 495
18 212 497
18 225 501
2006 - Prologue 503
2006 - Recherches, gloses ou remèdes ?. À propos des relations entre l’élaboration de mon projet artistique et de mes lectures de philosophes analytiques et pragmatistes, au passage des années 1970 et 1980 507
Commentaires complémentaires 531
Contraire à l’opinion commune ? Extraits de mes Notes numérotées (n°18 136 et n°18 144) 531
18 136 531
18 144 533
2007 - Commencements 542
2007 - Cinq notes numérotées pour Rome 558
18 500 558
18 503 558
18 512 559
18 515 559
18 554 560
2007 - Entrée en matière sous un éclairage (presque) ordinaire 563
2007 – Double compléments croisés (intérieur/extérieur) 568
2007 - Synoptique. Rimes, rites et raisons d’une œuvre 570
18 655 570
18 658 571
18 659 574
18 671 577
19 180 582
2007 - Répliques pour une villa palladienne, son site et la lune. 585
18 712 585
18 713 585
18 714 586
18 715 586
2007 - Préliminaires : juste avant de franchir le seuil 588
2008 - Introduction : « Éclairages » 595
2008 - Le plus court chemin d’un point à un autre 598
2008 - Cinq cents vers en l’air et les pieds sur terre 612
2009 - Quelques suppositions et interrogations sur l’art, la réalité et l’abstraction 627
2009 - Recommencements 632
19 380 632
19 381 633
19 382 634
19 383 638
19 384 643
19 385 644
19 396 650
19 473 651
19 479. Suite de la note n° 19 473 655
19 502. Suite de la note n° 19 479 656
2009 - Avant toute chose ! 663
2009 - Notes sur le « paradigme postmoderne » (Postmoderne : paradigme théorique, modèle critique ou régime alimentaire ?) 669
2009 - UN MOT, DEUX MOTS, TROIS MOTS 708
27 Haïku Tone Token Type 708
2009 - Notes sur l’enseignement de l’art 712
2009 - Enseigner l’art : projet pédagogique 717
Résumé 717
Développement 718
Pourquoi enseigner ? 718
Quoi enseigner, quoi transmettre ? 720
Comment enseigner ? 722
2010 – Elle et lui – et leurs œuvres 725
2010 - Elle et lui – et leurs œuvres 727
I. Entame 727
II. Actes de parole poétique 728
III. Éclairages de fragments d’espace 729
2010 – 7x7 Fable banale et fatale 730
2010 - Tout le reste est dans l’ombre 732
L’intervention de Michel Verjux 732
L’intervention d’Isabelle Lartault 732
2010 - Le livre, la maison et la bonne perspective : sentir, faire et penser. Notes sur un moment-clé dans l’activité de Ludwig Wittgenstein 735
Conclusion et ouverture 750
2011 - Respirer, marcher, regarder 755
I. Brève présentation de l’œuvre 755
II. Respirer, marcher, regarder 756
2011 - Être artiste : l’entreprise d’une vie 759
Jouer, créer et entreprendre : comment conjuguer ces trois fonctions dans l’activité artistique ? 768
Quel « esprit d’entreprise » pour l’artiste : quel esprit pour quelle entreprise ? 787
Que fait, peut ou doit faire, concrètement, un artiste ? 794
2011 - Rayons de lumière 805
2011 - Respiration 808
2011 - Vanités 811
Voix, Projection, Écriture 823
Index 830
Table des matières 840

Formats disponibles :

  • EPUB

    Protection: ACS4 16,99€

  • PDF

    Protection: ACS4 16,99€