Livres numériques

Retour aux livres numériques
Mieux voir les étoiles

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Table des matières 5
Préface 7
Introduction 9
1. L’expérience des « fentes de Young », naissance de l’interférométrie 11
2. Une idée : utiliser l’interférométrie pour mesurer le diamètre des étoiles 15
3. Les pionniers de l’interférométrie en astronomie 19
3.1.1873 : première tentative selon Fizeau 19
3.2.1891 : premières mesures interférométriques 22
3.3.1895 : premières mesures d’étoiles doubles, 1895 27
3.4.1898 : première mesure du diamètre d’un astéroïde 32
4. Premières mesures des diamètres stellaires par la méthode interférométrique 37
4.1.L’interféromètre de 20 pieds et les premières mesures de diamètres stellaires 39
4.2.L’interféromètre de 50 pieds et l’arrêt des observations interférométriques 47
5. Des interféromètres dédiés à la mesure des étoiles doubles 53
5.1.Invention de l’interféromètre à rotation par John August Anderson 55
5.2.1922-1926 : Mentore Maggini, un interférométriste italien 61
5.3.1925 : le micromètre interférentiel à réseau de Ronchi 66
5.4.1928 : Albert F. Brown et Harold J. Hoxie, premiers interférométristes amateurs 73
5.5.1933-1939 : le micromètre interférentiel d’André Danjon 76
5.6.1933-1969 : William Finsen, le premier interférométriste de l’hémisphère Sud 85
5.7.1933-1952 : Willem H. van den Bos, un observateur critique 94
5.8.1934-1971 : Raymond Hiram Wilson Jr. 96
5.9.1939-1945 : Hamilton Moore Jeffers 105
5.10. 1951 : l’interféromètre achromatique de William Merz Sinton 109
6. Renaissance de l’interférométrie stellaire 117
6.1. 1963 : une autre voie pour l’interférométrie optique, l’interféromètre d’intensité de Narrabri 118
6.2.1969 : l’interféromètre à superposition de rayons de l’observatoire de Poulkovo 125
6.3.1970 : l’interféromètre quantitatif d’Elliot et Glass 128
6.4.1970 : l’interférométrie des tavelures ou comment vaincre la turbulence atmosphérique 136
6.5.1971 : l’interféromètre d’amplitude de Currie 145
6.6. 1971 : l’interféromètre automatique de William Castles Wickes 152
6.7. 1974 : le premier interféromètre optique à deux télescopes 161
7. De l’interféromètre de Labeyrie à la synthèse d’ouverture optique 167
7.1.La renaissance de l’interférométrie optique à longue base à l’observatoire de Calern 168
7.2.Les développements de l’interférométrie à longue base à travers le monde 173
7.3.Vers la synthèse d’ouverture aux longueurs d’onde optiques 180
En guise de conclusion 205
Remerciements 209

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: Filigrane 19,99€