Livres numériques

Retour aux livres numériques
Fraudeur

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Du même auteur 4
Titre 5
Copyright 6
S’étant frotté la tête contre… 7
La brouette bien empoignée… 8
L’histoire peut commencer… 10
Est assise dans son jardin… 11
Un très jeune homme, quatorze… 13
Un jeune homme d’une quinzaine d’années… 14
N’accumulons pas trop de matières… 15
Enfin le garçon de quinze ou quatorze ans… 16
Il descend donc l’escalier… 17
Sorti de sa chambre, le garçon… 18
Le voilà au fumier… 19
Maintenant le garçon dont nous avons tenté dedonner l’âge… 20
Mais avant d’ouvrir la barrière… 21
Ayant ouvert la barrière puis soigneusement renfermé… 22
Ainsi marchant, va au bois… 23
Il prend le chemin creux… 24
Aujourd’hui, dans la présente clarté voilée… 26
Pas si vite. Le temps coule et nous marchons… 28
Le fou s’étend sur son futon et pond… 30
Les tempes grises de vieux lapin… 31
Il était un bateau descendant la Volga… 33
Revenons au jeune homme d’une quinzaine de printemps… 36
Avant de descendre l’escalier… 38
Revenons au verger, promenons-nous… 42
Si nous remontons la très légère pente du verger… 44
Quand, debout sur le muret qui entourait la fosse… 46
Mais qu’est-ce qu’un verger sans l’herbe… 48
Soulevant le couvercle de la citerne à purin… 50
Le garçon de quatorze ou quinze ans s’éloigne du fumier… 51
Voilà le bouquet parfumé que je porte à ton nez… 53
La paille des litières venait des champs proches… 55
Si le cheval a besoin de 15 kilos de foin par jour… 56
La tête pleine de cette odeur tenace de lapins encagés… 57
Les champs secs ou le parc brumeux… 58
Le vol des perdrix ou le bond des truites… 60
Les arbres sacrés ou la statue de la nue Diane… 62
L’alouette ou le cygne… 64
Les ornières argileuses ou les murs de l’orangerie… 65
Le bois à faisans ou le lac des nymphes… 66
Les tumuli ou les lions de pierre… 68
Revenons à la femme qui dort ou qui simplementse repose… 69
Le maître des oies était le frère cadet du fou… 71
Parlons de l’enfant que le soleil ne peut éblouir… 73
Les Slaves aiment se reposer, penser à rien et à tout… 75
Mère dormant et père au charbon… 77
Les deux cerisiers et le pêcher étaient dans le potager… 79
Marcher à travers champs en été par temps sec… 81
Là, à l’angle de deux chemins partant… 82
L’ortie invitait au bain hardis compagnons de jeu… 83
L’eau chaude du bain du dimanche soir ravivait les piqûres… 84
L’être humain aime manger… 85
Pendant que le bortsch cuit tranquillement sur lebord de la cuisinière… 87
Avant de rejoindre le bois des tombes… 88
Dans cette famille, en temps ordinaire… 90
Pour rester aux aliments qui nourrissaient les êtres… 91
Les poules sont bonnes pondeuses… 92
Le garçon va au bois où il put un jour regarder de très près… 94
Le fils du fermier Fernand était un fameux gars… 95
Restons au village en compagnie des villageois… 97
L’enfant grandit près de la mère absente… 99
Dans le pré voisin, le vieux Constant trayait sestrois vaches… 102
Sur le dos du jars le plus féroce… 103
L’enfant dont on parle avait de longues conversations… 106
L’été se délite dans l’air saturé de poussière… 108
Il y a au milieu du bois, à la croisée de deux chemins… 110
Le bouleau nommé La Sorcière est d’une opulence incroyable… 111
Il faut, ici, préciser que la mère du garçon dont on parle est sorcière… 114
À ce stade, on peut dire : ça y est… 116
Le garçon aux os légers et aux joues glabres… 118
Repartons en Ukraine… 119
Le père du fou est mineur dans la région de Liège… 121
Le Transsibérien a les essieux très doux et un balancement incomparable… 123
En Belgique, le garçon marche suivant un sentier… 125
Les convoyeuses distribuent l’eau chaude… 127
Le fou jeune prenait la peine de nourrir les plusgrosses araignées des étables… 129
La brouette de son père bien empoignée… 131
Son père se levait à quatre heures du matin… 133
Le fou remet son vieux manteau bleu sombre… 135
Un jour, la maison tremble… 137
Un oeuf devra être cuit… 139
Laissons le jeune homme à sa cuisine et déplaçonsnousvers l’est… 141
Revenons vers l’ouest… 143
Le fraudeur n’a foi en rien sauf en la forme des nuages… 145
Promenons-nous dans la vaste plaine… 147
Sur le chemin qui mène au bois des tombes… 148
Et, pensant, le garçon avance vers son destin… 150
Bouleau, as-tu enfin oublié l’offense qui te futinfligée ?… 152
En ce mercredi, le fou ponce… 153
Un jour que le fou, le fou fraudeur oeuvrait dans son jardin… 155
Il est maintenant parmi les mouches… 157
Il en a vu baiser des oiseaux sur les branches des robiniers… 158
Avant de finir, il ne faut omettre aucun détail… 159
Comme l’alouette dans le champ d’orge… 160
L’espoir prolonge et aggrave la misère humaine… 161
Elle était drôle cette poule et bizarre à la fois… 163
Un frère du fou était marin à la marine marchande… 165
Il est maintenant au pied de la Sorcière… 166

Formats disponibles :

  • EPUB

    Protection: Filigrane 9,99€

  • PDF

    Protection: Filigrane 9,99€