Livres numériques

Retour aux livres numériques
L'angoisse dans nos assiettes

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Du même auteur 3
Page de titre 4
Copyright d'origine 5
AVANT-PROPOS 8
LISTE DES ABRÉVIATIONS 14
1 - LES ADDITIFS ALIMENTAIRES La faute aux consommateurs ? 16
Qu'est-ce exactement qu'un additif ? 17
À quoi correspondent les numéros que portent les additifs ? Et combien d'ingrédients différents recouvre ce terme ? 18
Ces additifs sont-ils dangereux pour la santé ? 19
Quels sont les principaux arguments avancés en faveur des additifs ? 20
La DJA ? De quoi s'agit-il précisément ? 21
Quels sont les principaux arguments évoqués contre les additifs ? 22
Certains additifs sont-ils considérés comme plus dangereux que d'autres ? 23
Comment les défenseurs des additifs peuvent-ils nier les inconvénients de ces colorants ? 25
Les additifs d'origine naturelle ne sont-ils pas préférables aux additifs de synthèse et ne devrait-on pas les privilégier ? 28
Certains additifs ne servent-ils pas surtout de « parure de séduction » à des produits de plus en plus éloignés des aliments de base ? Des additifs « bluffeurs » en quelque sorte. 29
Comment s'y retrouver dans la jungle des édulcorants, toujours plus nombreux, et savoir s'ils présentent plus d'avantages que d'inconvénients ? 30
On dit que consommer des édulcorants intenses évite les caries dentaires, est-ce exact ? 33
Le saccharose est-il le seul ennemi des dents ? 34
Les édulcorants sont souvent, et peut-être surtout, utilisés dans l'espoir de favoriser une perte de poids. Est-ce vraiment efficace ? 34
Connaît-on les effets à long terme des divers édulcorants de synthèse ? 34
Le glutamate avait paru se faire plus discret, ces dernières années. Et on le trouve à nouveau partout : dans des soupes, dans des plats cuisinés, dans des sauces, dans des cubes aromatiques, dans des chips... Peut-on en user et en abuser, alors que, 35
L'ESSENTIEL, EN UN CLIN D'ŒIL 37
CE QUE L'ON PEUT FAIRE 41
2 - LES ALLERGIES ALIMENTAIRES 50 à 100 % de plus tous les dix ans 46
On entend parler de vraies et de fausses allergies. Les premières seules constituent-elles de vraies maladies, alors que les autres ne représenteraient pas un réel danger pour la santé ? 47
À quoi peut-on imputer l'augmentation continue des allergies alimentaires ces dernières années ? 50
Sait-on quels aliments, en particulier, provoquent le plus de cas d'allergies ? 51
Qu'entend-on par « allergies croisées » ? 53
Si l'on supprime de ses repas tous les aliments les plus incriminés dans les cas d'allergies, est-on assuré d'avoir éliminé les risques d'allergies alimentaires ? 53
Pourquoi certaines personnes présentent-elles une réaction allergique à un aliment et d'autres pas ? 54
Peut-on, subitement, ne plus être sensibilisé à un aliment auquel, jusque-là, on était allergique ? 55
L'ESSENTIEL, EN UN CLIN D'ŒIL 56
PEUT-ON PRÉVENIR ? 58
3 - LA PETITE CUISINE DES BACTÉRIES Hygiène, où es-tu ? 62
Faut-il vraiment se préoccuper des risques microbiologiques en France, alors que l'on entend toujours affirmer que les intoxications alimentaires y sont beaucoup moins nombreuses qu'aux États-Unis ou même dans d'autres pays européens ? Les « Chassons 63
En dehors du problème des mains sales, quelles sont les raisons de ce renouveau des préoccupations hygiénistes en alimentation ? 64
Les nouveaux aliments sont-ils plus fragiles et faciles à contaminer par les microbes que les aliments traditionnels ? 66
Les réfrigérateurs ne sont-ils pas supposés conserver parfaitement les aliments frais, jusqu'à la date limite de consommation ? 68
À l'intérieur des réfrigérateurs, la partie la plus haute n'est-elle pas nettement plus froide que la partie la plus basse ? 69
Ne peut-on obliger les fabricants à fournir des appareils de réfrigération offrant une garantie d'efficacité optimum ? 70
Quelles sont les bactéries et virus qui se développent le plus actuellement au niveau alimentaire ? Et tous ces micro-organismes sont-ils aussi dangereux les uns que les autres ? 71
La recherche n'est-elle pas en mesure de trouver les réponses adéquates à ces problèmes bactériens ou viraux ? 74
L'ESSENTIEL, EN UN CLIN D'ŒIL 77
PAS DE PANIQUE, MAIS... 79
CE QUE L'ON PEUT FAIRE 81
4 - L'IONISATION DES ALIMENTS La meilleure ou la pire des choses ? 86
On ne voit jamais la mention « ionisé » sur des aliments. N'est-ce pas pour le moins curieux si ce procédé est déjà utilisé ? 87
En quoi consiste précisément l'ionisation ? Pour quels types de produits est-elle utilisée ? 89
Quelles sont les recommandations de la directive européenne sur l'irradiation des aliments ? 91
A-t-on le moyen de détecter, assurément, les produits ionisés ? 93
Quels sont les arguments des partisans de l'ionisation ? 94
Et quels arguments avancent les « anti-ionisation » ? 95
Les procédés ionisants détruisent-ils les vitamines des aliments traités ? 95
Risque-t-on d'être rapidement envahi par des aliments ionisés ? Et comment les éviter ? 96
5 - MAIGRIR À MORT La restriction, nouvelle pathologie 101
La pression médiatique et publicitaire est-elle vraiment la principale responsable de cette folie de l'amaigrissement qui saisit aujourd'hui les individus, et en particulier les jeunes filles et les femmes ? 102
N'existe-t-il pas des régimes plus sensés et moins dangereux que d'autres ? On cite, par exemple, le régime Atkins et les régimes dissociés comme étant très efficaces. 103
Et qu'en est-il du jeûne pratiqué pendant quelques jours et de la diète protidique que l'on peut suivre facilement chez soi ? 108
La méthode Weight Watchers n'est-elle pas plus recommandable ? 110
N'existe-t-il pas un seul régime parfait ? 110
N'y aurait-il pas d'autre solution que de garder ses kilos en trop ? 112
Les produits allégés s'inscrivent-ils utilement dans le cadre d'une alimentation moins calorique ? 115
Mais les produits où l'on substitue au saccharose des édulcorants intenses ne favorisent-ils pas la perte de poids ? 117
Est-il conseillé d'utiliser des substituts de repas pour modifier favorablement ses habitudes alimentaires ? 119
Le seul fait de restreindre son alimentation en continu est-il dangereux pour la santé ? 120
Peut-on espérer que les recherches scientifiques aboutiront rapidement à la découverte d'un remède au surpoids ? 121
L'ESSENTIEL, EN UN CLIN D'ŒIL 123
CE QUE L'ON PEUT FAIRE 125
PRÉVENIR 128
6 - ORGANISMES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS (OGM) Outils de la mainmise totale sur l'alimentation mondiale ? 139
On entend parler de génie génétique dans différents domaines. Mais qu'est-ce au juste que ce génie génétique ? Et sait-on quels aliments introduisent ou introduiront bientôt des OGM dans nos assiettes ? 141
À lire et à entendre les médias, on a d'abord eu l'impression que le génie génétique allait transformer notre alimentation pour améliorer notre santé, puis ils ont mis de plus en plus l'accent sur les risques que présentent les OGM. Comment s'exp 142
En dehors des médias, beaucoup de scientifiques ont-ils soutenu d'emblée les OGM ? 143
Quelles circonstances ont déclenché les premières oppositions manifestes aux OGM ? 146
Qui sont les plus chauds partisans des OGM ? 147
Avec quels arguments les pro-OGM pensent-ils convaincre les consommateurs de les adopter ? 147
La présence des marqueurs antibiotiques n'a-t-elle jamais été évoquée ? 149
Ces gènes de résistance ne risquent-ils pas de se propager dans l'environnement ou dans le tube digestif de l'homme ? 149
Les promoteurs des OGM tiennent-ils à ce que l'on en consomme sans même le savoir ? Ou bien envisagent-ils un étiquetage honnête des produits qui en contiennent ? 151
Qui sont les opposants aux OGM ? 152
Et quels sont les principaux arguments des anti-OGM ? 153
On parle d'un risque de « désordre écologique ». Quelles en seraient les conséquences ? 156
Quelle est la position des chercheurs qui travaillent sur les OGM ? 158
D'autres chercheurs ont-ils émis également des réserves ? 159
Des consommateurs manifestent-ils spontanément, et à titre individuel, leurs doutes et leurs craintes quant aux OGM introduits dans l'alimentation ? 161
Que demandent officiellement les associations de consommateurs en ce qui concerne les OGM ? 163
En définitive, les OGM seront-ils vraiment étiquetés ou pas ? 164
L'étiquetage des OGM ne constitue-t-il pas la démarche éliminant la plupart des objections à ces organismes génétiquement modifiés ? 165
L'AFSSA peut-elle prévenir les risques alimentaires ? 166
Le poids économique des OGM n'est-il pas si important qu'il va finir par les imposer, de toute façon, dans les assiettes du monde entier ? 167
Les OGM ne présentent-ils pas un réel avantage pour les agriculteurs ? 169
Les OGM ne pourraient-ils être utiles dans les régions menacées de famine ? 171
L'ESSENTIEL, EN UN CLIN D'ŒIL 172
CE QUE L'ON PEUT FAIRE 175
7 - LA MALADIE DE LA VACHE FOLLE (OU ESB) Un roman noir à rebondissements 182
En ce qui concerne la maladie de la vache folle, comme en bien d'autres domaines touchant aux problèmes alimentaires, les scientifiques ont paru d'abord extrêmement rassurants,pour devenir de plus en plus alarmistes. Cette évolution correspond-elle à 183
On évoque de plus en plus une « mystérieuse troisième voie » de contamination par l'ESB, quelle est-elle ? Et quelles sont les deux autres voies d'ores et déjà connues ? 185
Ne s'inquiète-t-on vraiment pas du fait que porcs et volailles continuent à manger des farines animales ? 187
On dit que, après la Grande-Bretagne, la France a été le pays le plus exposé au risque infectieux de l'ESB, notamment entre 1988 et 1995, quand les importations de bovins d'origine britannique ont doublé entre ces deux dates. On dit aussi que c'est u 188
Quelle a été la position des associations de consommateurs en France, à l'annonce de la levée de l'embargo sur certains produits bovins britanniques ? 190
En quinze ans, les scientifiques sont-ils parvenus à faire coïncider leurs points de vue sur la maladie de la vache folle ? 191
Aujourd'hui, tous les experts ne considèrent-ils pas les prions comme les agents responsables de la maladie de la vache folle ? 193
Quelle indication a-t-on que la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeld-Jakob est liée à celle de la vache folle ? 195
Les agents infectieux de la maladie de la vache folle peuvent-ils causer la maladie de Creutzfeld-Jakob à toute personne les ayant ingérés ou ne touchent-ils que certains individus plus sensibles ou fragiles ? Ou encore plutôt un sexe qu'un autre ? 196
Sait-on si certaines parties d'une vache, atteinte de l'ESB ou en période d'incubation, sont plus dangereuses à consommer que d'autres ? Là encore, les avis ne semblent pas toujours convergents. 196
Parmi les produits dérivés des bovins, la gélatine est sujet à polémique. Les uns assurant qu'elle est indemne de toute contamination, les autres affirmant qu'il serait plus prudent de lui préférer uniquement une gélatine végétale. Faut-il évit 197
Pourquoi la levée de l'embargo sur les bovins britanniques a-t-elle suscité une telle levée de boucliers, principalement en France ? 198
Les tests conduits en France, dans le second semestre 2000, pour détecter d'éventuels nouveaux cas de vaches folles qui, sans ces tests, resteraient non identifiés, permettront-ils aux consommateurs de se rassurer ? 200
Les départements de l'ouest de la France sont-ils les seuls touchés par l'ESB ? 201
L'ESSENTIEL EN UN CLIN D'ŒIL 201
CE QUE L'ON PEUT FAIRE 206
8 - DIOXINES Vous reprendrez bien un peu de poulet à la sauce Seveso ? 215
Pourquoi n'a-t-on été averti du problème que début juin ? 216
Qu'est-ce que la dioxine ? 217
Comment les dioxines peuvent-elles se retrouver dans les aliments ? 218
Quel est le seuil de toxicité fixé pour les dioxines ? 219
Comment les poulets ont-ils pu ingérer des quantités de dioxines aussi extravagantes ? Ce n'est sans doute pas en picorant dans les prés qu'ils se sont intoxiqués ? 220
Que risque-t-on à absorber des dioxines ? 220
Comment les exploitations laitières concernées, dans le nord de la France, ont-elles pu résoudre les problèmes de pollution du lait par les dioxines ? 221
9 - ET ENCORE, LES EXCÈS EN TOUT... Toujours nuisibles 222
Excès de l'offre alimentaire 222
Excès de publicité directe et indirecte 223
Excès de suppléments de vitamines et de minéraux 223
Excès de vitesse 224
Excès de modes alimentaires 224
Excès de résidus (pesticides, insecticides, antibiotiques, nitrites...) dans les aliments 225
Excès de soda ? 227
Excès de messages familiaux contradictoires 228
Excès de messages nutritionnels divergents 229
Excès de généralisation 230
EN GUISE DE CONCLUSION PROVISOIRE 232
GLOSSAIRE 240
BIBLIOGRAPHIE 248
Table des matières 250
Quatrième de couverture 263
Achevé de numériser 264

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: Filigrane 6,99€

  • EPUB

    Protection: Filigrane 6,99€