Livres numériques

Retour aux livres numériques
La fille sous cellophane

Table des matières

Afficher Fermer
Couverture 1
Copyright 2
Titre 3
Dédicace 4
C’était une feuille de papier quadrillé […] 5
Ma belle-mère est américaine. 8
Ma mère laissait traîner les vêtements par terre […] 12
On avait une heure de trou, à onze heures […] 15
Il était posé au même endroit […] 19
J’ai ce rendez-vous, parfois, avec la lune. 22
Ma mère ne me disait jamais que la vie était dure […] 24
–  Ça va  ? m’interroge ma belle-mère du bout des lèvres. 26
Le soir tombe par la fenêtre. 28
Il y avait un autre papier sur la table, ce mercredi. 31
Mon père était déjà rentré. 35
J’étais tellement fatiguée, j’ai cru que je ne me réveillerais jamais. 37
Je marchais dans la rue après les cours […] 40
J’essaie de ne pas penser à ce qui s’est passé sous les toits […] 42
J’ai essayé de traduire le poème […] 44
J’ai revu Yann, pas par hasard […] 49
Elle coupait les tomates, debout devant la table […] 51
J’ai rêvé de Manon cette nuit. 53
La dernière fois que j’ai vu Manon, on marchait dans la rue. 54
La neige tombait par la fenêtre. 56
SMS de Manon  […] 57
Il n’y avait pas de petit papier ce matin sur la table d’informatique. 59
La porte se referme sans claquer. 62
Je ne l’ai pas fait. Je l’ai dit, mais je ne l’ai pas fait. 68
La nuit, j’accompagne Yann dans ses déambulations. 70
Mon père lit sur sa tablette et mes yeux fixent le vide. 73
Une cigarette entre les doigts, je lève la tête […] 74
C’est en revenant d’une de nos virées nocturnes que Yann a porté la main sur moi. 75
Cette nuit, un étrange rêve. 77
Un petit papier plié en quatre. Le souffle me manque. 78
Yann m’a montré la fenêtre au troisième, ouverte. 80
Iris est rentrée. La porte a fait clic, puis j’ai entendu ses pas dans l’entrée […] 83
–  Ton père est en bas, Elissa. 89
Il y avait un pot de campanules sur la table de nuit […] 94
–  C’est joli, a dit la mère de Manon en voyant les campanules. 96
On est dans le salon-salle à manger-cuisine, toutes les trois. 101
Après, Manon s’est blottie contre moi. 104
Le lendemain quand je me suis réveillée, Manon était allongée sur le dos […] 105
Je me regarde dans le miroir. 116
–  Un suicide, tu sais, c’est aussi une façon de reprendre du pouvoir sur sa vie […] 118
Manon a tiré sur mon bras pour me rapprocher d’elle et a effleuré mes lèvres. 121
Demain, je me glisserai dans la salle d’informatique […] 124
Poème 125
Traduction du dernier poème 127
Achevé de numériser 128

Formats disponibles :

  • PDF

    Protection: ACS4 5,99€

  • EPUB

    Protection: ACS4 5,99€