Medium

Feuilleter l'extrait (PDF)

Télécharger l'extrait (PDF)

ISBN

PDF : 9782847366679 ePub : 9782847366662 Papier : 9782847366426

Classifications

Clil

3644: Actualités, Reportages

Electre

G070010: Documents Essais d'actualité

Mot clés

Algérie, guerre civile, services secrets, Boudiaf, Bouteflika, islamistes, DRS, démocratie

Parution

2012

Nombre de pages

378

Nombre de chapitres

25

Histoire secrète de l'Algérie indépendante

Auteur

Mohamed SIFAOUI

Éditeur

Nouveau Monde éditions

Collection

Histoire du renseignement

Description

En cette période de « révolutions » arabes et au moment du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, ce pays continue d’être contrôlé par des services secrets omniprésents qui suscitent fantasmes et interrogations. Cette enquête raconte pour la première fois l’histoire tumultueuse de la Sécurité militaire algérienne, (devenue en 1990 le Département du renseignement et de la sécurité – DRS), en mettant à nu certaines de ses pratiques : liens entretenus un temps par les services algériens avec des organisations terroristes (l’ETA) et avec des milieux du grand banditisme (le gang des Lyonnais), assassinats d’opposants (Khider, Krim, etc.), implication dans l’élimination du président Mohamed Boudiaf, tué le 29 juin 1992, dans la mort des moines de Tibhirine, etc.Tout en rappelant les crimes des islamistes, l’auteur apporte, sans manichéisme, un regard nouveau sur la guerre civile ayant ensanglanté l’Algérie durant les années 1990.Ce livre permet également de découvrir les dessous de la guerre que se livrent l’Algérie et le Maroc à propos du Sahara occidental, les détails sur l’assassinat, en 1987 à Paris, d’André Ali Mecili, un avocat franco-algérien. Il revient sur la personnalité et le rôle des différents patrons de ces services : de Abdelhafid Boussouf, leur fondateur, à Mohamed Mediène alias Toufik, qui les dirige depuis 1990. Riche en révélations et témoignages inédits, cet ouvrage relate l’histoire des cinquante années d’une Algérie indépendante sous l’emprise d’une police politique aussi opaque qu’omniprésente, qualifiée par beaucoup d’Algériens de « premier parti politique du pays ». Résultat de plusieurs entretiens avec des responsables civils ou militaires, de rencontres avec d’anciens officiers des « services », cette enquête décrit le rôle joué par le renseignement militaire dans l’histoire du Mouvement national algérien, et sur son utilisation par les hauts gradés comme instrument de pouvoir d’un régime autocratique qui a beaucoup de mal à s’ouvrir à la démocratie.

Table des matières

  • Histoire secrète de l'Algérie indépendante1
  • Avertissement11
  • Introduction13
  • I – Le MALG : Des services secretsavant la naissance d’un État (1956-1962)19
  • Abdelhafi d Boussouf : le père fondateur21
  • II – La Sécurité militaire,une police politique au servicede Boumediène (1962-1978)63
  • Le renseignement pour mieux asseoir le pouvoir personnel65
  • III – La SM change de mains (1979-1988)129
  • Un président fainéant dirige l’Algérieet ses services131
  • IV– La parenthèse DGDS/DGPS etl’« ouverture d émocratique » (1987-1990)173
  • Complots et règlements de comptesau sommet de l’État175
  • Les « services » face aux islamistes201
  • V – Le DRS ou l’État-DRS (1990-2011) ?215
  • Un général nommé « Toufik »217
  • Le FIS à l’assaut du pouvoir235
  • Le « système » a tué Mohamed Boudiaf251
  • Le DRS capitalise la «décennie noire»271
  • Les services assurent la pérennité du système305
  • En guise de conclusion323
  • Postface335
  • Bibliographie et sites à consulter337
  • Index339
  • Annexes351
  • Remerciements374
  • Sommaire375
Afficher seulement l'apercu de la table des matières

Formats disponibles à la vente

  • ePub, protection par filigrane
    14,99 €
    En vente le 9 janvier 2012
  • PDF, protection par filigrane
    14,99 €
    En vente le 9 janvier 2012
<p>La protection ACS4 (Adobe Content Server 4) est un DRM (Digital Rights Management), ou verrou numérique, qui associe un fichier à un seul utilisateur.</p> <p>L’utilisateur doit posséder le logiciel Adobe Digital Editions, et se créer un compte Adobe ID (les deux sont gratuits). Une fois que le fichier est associé à un compte Adobe ID, il ne peut être transféré dans aucun autre périphérique activé sous un autre compte. Il est possible de faire un maximum de 6 copies sur des périphériques différents, toujours pour un seul compte Adobe ID.</p> <p>Certains supports de lecture ne sont pas compatibles avec la DRM ACS4. Vous trouverez ici la liste des supports électroniques qui sont compatibles avec la <a href="http://www.adobe.com/products/digitaleditions/devices">DRM Adobe</a> (en anglais).</p>

Lien pour achat direct:

Aussi disponible sur les sites suivants: